le parc aérostatique de Meaux-Beauval (page 2)

Chronologie

Les dirigeables

Caractéristiques techniques des principaux dirigeables vus à Beauval
(Astra constructeur)
Longueur Diamètre Volume Moteur Puissance
Ville de Nancy 55 m 10,00 m 3300 m³ Clément-Bayard 115 cv
Colonel Renard 64,75 m 10,80 m 4200 m³ Panhard & Levassor 120 cv
España 64,75 m 12,66 m 4200 m³ Panhard & Levassor 120 cv
Astra-Torrès 47,72 m 8,40 m 1590 m³ Chenu  55 cv

Ces engins ont des vitesses de pointe à peine supérieures à 50 km/h. Le record des 50 km du "Colonel Renard" le 15 aout 1909, est effectué à environ 38 km/h de moyenne. L’España aurait atteint les 80 km/h lors d’un essai, mais cela doit être dû à un fort vent en poupe! En fait, ces vaisseaux des airs ont des performances assez similaires à leurs homologues des mers… mais ils sont infiniment plus vulnérables, d’où leur succès limité.

Sur le plan logistique, le bilan n’est pas brillant non-plus : un aéronef de 4 à 5000m³ nécessite une usine à hydrogène (comme à Beauval) ou des trains entiers pour transporter les lourdes bouteilles de gaz (80 tonnes pour 360 kg de gaz non liquéfié, correspondant à 4000 m³). Un rapport de la Commission Supérieure Aéronautique en avril 1913 conclu que deux croiseurs se relayant tous les 10 jours, monopoliseraient autant de ressources que quatre escadrilles d’avions.

sources & bibliographie

  • Meaux et ses environs, guide du Comité d’initiative, 1912 et 1923.
  • Le parc aéronautique de Beauval jusqu’en 1914, Jean-Louis Duffet, in Bulletin de la Société Littéraire et Historique de la Brie, 52e volume, 1997
  • Dictionnaire Topographique et Historique des rues de Meaux, vol. III, "Faubourgs et nouveaux quartiers", Société Littéraire et Historique de la Brie, 1999, ISBN 2-9514830-0-7
  • Cartes postales : "compilation Julien Sarrazin", collection privée. Remerciements à MM Lamy, Durieux et Blanc pour leur contribution.
  • Autres liens et références.

 HTML 4.01 | rev. April 26, 2005 | Index