l’aérodrome de Beauval

Aerodrome

Au début de la première guerre mondiale, l’aviation ayant fait des progrès très rapides, les dirigeables perdirent une grande partie de leur raison d’être, et le parc aérostatique de Beauval se retrouva naturellement reconverti en aérodrome.above Cette photo des années 1920 montre le hangar et le terrain d’aviation. Le hangar à dirigeable a été abattu, mais l’emplacement en est encore très net.
Mais la carrière de Beauval comme aérodrome avait déjá commencé bien avant, puisque à l’époque des dirigeables, le site avait vu de nombreux avions y faire escale, comme ci-dessous, Charles Weymann sur biplan Voisin-Farman en août 1910.below

avion Farman

On notera au passage les ailerons contrôlant le roulis, un grand progrès par rapport à la plupart des appareils de l'époque qui utilisaient un système de gauchissement (déformation) des ailes, comme c'était le cas par exemple des avions Wright construits sous licence par Astra.

La vocation militaire du site n'était pas non plus nouvelle, puisqu’il était déjà utilisé comme champ de manœuvres par la compagnie de Hussards stationnée à Meaux, comme on le voit sur la photo suivante. La partie dégagée du terrain, là où les tentes sont alignées, est la "piste" utilisée par les dirigeables et les avions.below

Champ de manœuvre

 XHTML 1.0 | rev. April 25, 2004 | Index