Julien Sarrazin, aérostier et photographe

ascension

Mon arrière grand-père Julien Sarrazin, s’apprêtant à décoller à bord d’un ballon sphérique.

Differents uniformes

Julien Sarrazin, vêtu de différentes tenues des sapeurs-aérostiers.

Ces deux dernières photos sont prises pendant la guerre, dans le studio d’Esbly, à l’occasion de permissions. Julien était alors sergent au 1er groupe d’aérostation. Durant la période couverte par son carnet de route, il effectuait des vols d’observation de manière quasi-quotidienne, et aurait aussi — officieusement — participé à des vols de reconnaissance en « aéro ».

insigne aerostier

Insigne des aérostiers, du type introduit à partir de 1916, porté en brassard.

L’insigne a été extrait et redressé numériquement à partir de la photo ci-dessus et mis en couleurs d’après la description ci-dessous

Description héraldique (blasonnement) :

NB : « de gueules » signifie rouge. Le reste coule de source…
On pourra consulter le site de Jean Rigollot sur l’aérostation pour de plus amples détails.

En septembre 1908, alors que le Colonel Renard fait ses premiers essais en vol, Julien écrit à ses parents, au dos de la carte ci-dessus :

« Quant au fameux incendie que tous les journaux ont raconté en amplifiant comme toujours les choses, voici le fait : le moteur marchait depuis ¾ d’heure quand par suite de l’échauffement, l’huile qui était dans le pot d’échappement a pris feu, les flammes sont montées jusqu’au bord de la nacelle, on l’a éteint en jetant 2 sacs de lest dessus. »

service a beauval

Pose à l’entrée du hangar de Beauval, 1909.

Julien, qui avec sa femme tenait un commerce à Esbly, était aussi photographe et éditeur de ses propres cartes postales.

 HTML 4.01 | rev. April 26, 2004 | Index